L’aspirateur Roomba – test avec des animaux

Avoir des chiens, c’est le rêve. Nettoyer leur maison, ça l’est beaucoup moins. Chez nous, les aspirateurs sont très sollicités. On en change donc tous les deux ans en moyenne. En octobre 2016, nous acquérons notre premier aspirateur robot, Roomba de iRobot. Jusqu’à maintenant, il résiste encore et toujours à l’envahisseur, et on en est super contents ! Retour d’expérience détaillé.

ROOMBA, PRESENTATION

Le tueur de poils

La société iRobot est le Numéro 1 mondial des ventes d’aspirateurs robots. Son produit phare est l’aspirateur Roomba, dont il existe plusieurs séries, en fonction de leur niveau de performance. Je possède un Roomba série 875, acheté en solde sur www.vente-privee.com . Cette référence n’est plus en vente, mais vous trouverez sur Amazon les et sans problème. 

Retour d’expérience avec les chiens

Je commence par là car nous sommes un blog canin. Je vis avec deux chiennes de berger de 4 et 5 ans, aux caractères différents : l’une craintive, l’autre simplement prudente. Avec les deux le robot a été bien accepté. Le plus déstabilisant a été de voir que cette bête n’avait pas les codes canins : elle continuait d’avancer vers les chiennes même quand celles-ci montraient leur malaise (tout chien bien éduqué aurait détourné le regard et même sa route!). N’étant pas agressives, elles ont choisi l’esquive : le robot approche, je me déplace et je pars ailleurs. Certes pas très reposant… surtout avec un cycle d’aspiration de 1 heure… Mais elles semblent s’être habituées. Elles restent vigilantes et dorment d’un oeil quand il tourne, mais ne se font plus de souci. Encore une lubie des humains…

UTILISATION ET ENTRETIEN

Programmation

Comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, pour lancer le Roomba, il suffit d’appuyer sur le gros bouton central « CLEAN ». En revanche vous pouvez aussi programmer l’aspirateur pour démarre tout seul à un jour et à une heure donnés. Pour un résultat optimal je vous conseille d’utiliser cette fonctionnalité, ou de lancer manuellement le robot au moins un jour sur deux,  voire tous les jours, pour vous assurer un bon niveau de propreté dans la maison. Surtout si comme nous vous avez des animaux de compagnie.

Aspiration et retour automatique à la base

Le cycle d’aspiration dure environ une heure. Une fois terminé, l’aspirateur retourne tout seul sur sa base pour se recharger.

Fonction « Spot »

Elle permet de lancer le robot sur une zone cible. Utile pour aspirer par exemple les débris de bois accumulés devant un poêle à bois ou un amas de poils ou de miettes que vous avez rassemblé. L’aspirateur commence à aspirer au centre du spot puis élargit la zone en cercles concentriques de plus en plus larges. Une fois le « spot » nettoyé, il reste sur place, et c’est à vous de le repositionner sur sa base.

Mur virtuel

Utile si vous voulez bloquer une partie des pièces à l’aspirateur. Chez nous par exemple il nous arrive de vouloir bloquer le couloir et ses pièces attenantes, pour que Roomba n’aspire que le salon : dans ce cas on positionne un petit plot en plastique à l’entrée du couloir. Il va émettre un faisceau d’ondes qui sera considéré par Roomba comme une barrière à ne pas franchir.

ENTRETIEN

C’est à mon sens un des points forts de Roomba : tout est nettoyable et démontable. Autant dire qu’il en a vu de toutes les couleurs chez nous. Sa pire expérience a été la gastro-entérite de mes chiens… Roomba était programmé pour démarrer à sept heures le matin, et n’étant pas encore levée, je n’avais pas vu que les chiens avaient eu la diarrhée dans le salon… Roomba a donc étalé des matières fécales dans toute la pièce. Une fois la scène d’horreur nettoyée par mes soins, il a donc fallu nettoyer l’aspirateur lui-même. C’est ce jour-là que j’ai été reconnaissante à mon conjoint d’avoir choisi Roomba et pas un autre aspirateur (c’est monsieur qui fait les études de marché à la maison).

Comme vous le voyez sur la photo, les brosses en plastiques se sortent et se nettoient à l’eau. Le réservoir à miettes se vide. Et le filtre à particules est à secouer après chaque aspiration, et à rincer à l’eau claire une fois par semaine. Il est conseillé de changer le filtre tous les deux mois (sachant qu’ils sont vendus à 24 € les trois filtres de rechange). J’avoue l’avoir changé une fois par an… mais par contre je l’ai scrupuleusement nettoyé après chaque aspiration et rincé régulièrement. Concernant les poils de chiens : aucun problème à cela, car même la roulette avant du robot est démontable, ce qui permet d’enlever les poils qui s’enroulent sur son axe et qui pourraient l’empêcher de tourner.

Lors de notre épisode gastro-intestinal, j’avoue avoir eu juste un peu de mal à nettoyer les excréments collés dans les recoins du bac à poussières et dans les crans des roues de l’aspirateur (car ils avaient séché…) : j’ai pour cela utilisé une brosse à dents avec de l’eau savonneuse, et j’ai fait plusieurs passages. Dites-vous que si j’ai réussi à nettoyer mon robot dans un tel état de saleté, vous n’aurez aucun mal à le nettoyer dans des conditions « normales » !

Conclusion : bilan plus que positif

Des petites réserves…

Sur la qualité du plastique des rouleaux extracteur de débris : ils se sont fait cisailler par des cheveux enroulés autour. Mais ce n’est pas méchant et cela n’empêche en rien la bonne aspiration.
La porte de mon bac à poussières s’est fissurée au niveau du loquet de fermeture. Cela est dû au plastique de cette pièce qui est trop rigide, à un endroit très sollicité à chaque fois qu’on ouvre la porte pour vider le bac à poussières. Point positif : iRobot m’a envoyé une nouvelle porte, sans frais, puisque le robot était sous garantie. Apparemment je serais une des seules à avoir ce souci, ce dont je doute.

… rattrapées par de grandes qualités

Un produit robuste, dont la puissance d’aspiration ne diminue pas avec le temps (en tout cas en deux ans). Et avec deux grands chiens à domicile. Un robot parfaitement démontable et nettoyable. Un bon service après-vente très disponible et courtois, ce qui est de plus en plus rare.

Une qualité d’aspiration au top grâce à la brosse à ailettes qui lui permet de passer au plus près des pieds de chaises, contre les murs ou dans les angles. Il attrape grâce à cela les moutons de poils stockés juste en dessous du canapé ou des meubles…

Certes l’investissement de départ était élevé même en vente privée (autour de 400 euros au lieu de 800 € à l’époque où je l’ai acheté). Mais à ce jour je ne le regrette pas du tout, surtout quand je compare aux sommes que j’ai pu dépenser dans des aspirateurs traîneaux moins onéreux mais à renouveler tous les deux ans… bref, si vous en avez le budget, ne vous privez pas d’un Roomba ! Il est devenu ici le troisième animal de compagnie de la beastie house.